imperial tobacco canada - Les risques pour la santé causés par l’usage du tabac



L’usage du tabac est une cause de maladies graves et mortelles, comme le cancer du poumon, l’emphysème, la bronchite chronique et les maladies cardiaques. Même s’ils connaissent ces risques, nombreux sont ceux qui ont de la difficulté à cesser l’usage du tabac.

Études

Les risques pour la santé associés à l’usage de la cigarette sont recensés au moyen de l’épidémiologie, une science basée sur les statistiques qui analyse les risques au sein de grandes populations, et non chez les personnes individuelles.

Pendant plusieurs années, les études épidémiologiques ont démontré que les fumeurs affichent un taux beaucoup plus élevé de certaines maladies par rapport aux non-fumeurs. Ces études indiquent également que ces risques diminuent lorsque les fumeurs cessent de fumer. Elles révèlent aussi que le fait de cesser de fumer plus rapidement a un impact sur la réduction des risques.

Traditionnellement, l’épidémiologie a été utilisée pour cerner les tendances pouvant mettre en lumière les causes potentielles d’une maladie donnée, ce qui permet d’orienter de façon adéquate les recherches en laboratoire. Toutefois, pour ce qui est de l’usage du tabac, les recherches en laboratoire au fil des ans se sont révélées plus problématiques. La science n’est toujours pas parvenue à mettre le doigt sur les mécanismes biologiques pouvant établir avec certitude un lien entre les statistiques sur l’usage du tabac et certaines maladies. De plus, la science n’a toujours pas réussi à clairement définir le rôle précis des composantes de la fumée de cigarette dans le processus de développement de ces maladies.

Ainsi, la science n’est toujours pas en mesure d’établir quels fumeurs développeront une maladie liée à l’usage du tabac et lesquels demeureront en santé. De plus, la science ne peut déterminer si une personne a développé une maladie uniquement en raison de l’usage du tabac, entre autres, car les maladies associées à l’usage du tabac peuvent également se manifester chez les personnes n’ayant jamais fait l’usage du tabac.

Nous ne mettons pas en lumière les limites de la science pour mettre en doute le lien entre l’usage du tabac et certaines maladies graves, mais elles ouvrent néanmoins la voie en matière de développement de cigarettes moins nocives. Depuis plusieurs années, notre travail comprend des recherches sur l’évaluation de cigarettes potentiellement moins nocives. Nous maintenons notre engagement à cet égard, même si l’absence d’une compréhension exhaustive des aspects biologiques des mécanismes des maladies et du rôle précis des composantes de la fumée de tabac rend notre tâche plus difficile.

Ce qu’il faut savoir sur les risques:

L’usage du tabac est une cause de maladies graves et mortelles. Les risques pour la santé au sein des groupes varient selon l’importance de la consommation de tabac, et ils sont plus élevés chez ceux qui fument plus longtemps et chez ceux qui fument un nombre plus élevé de cigarettes par jour. Les risques sont plus faibles chez les groupes qui cessent de fumer, et ils diminuent davantage chez ceux qui cessent de fumer plus rapidement. Les experts conseillent aux femmes de ne pas fumer pendant la grossesse.

La seule façon d’éviter les risques liés à l’usage du tabac consiste à ne pas fumer.


Liens externes


Nous ne sommes pas responsables du contenu des sites Web externes  

Dernière mise à jour de la page: 10/05/2010 11:45:16 GMT